Rendez-vous annuel - Municipalité amie des aînés (MADA)

Le 27 octobre 2017 a eu lieu le Rendez-vous MADA (Municipalité amie des aînés). Cette rencontre était un moment privilégié pour échanger sur les activités et initiatives MADA qui visent à adapter les milieux de vie aux réalités des aînés afin de leur permettre de vieillir tout en restant actifs dans leur communauté. Le compte rendu de consultation et le bilan du plan d'action 2014-2017 sont maintenant disponibles.

Le 27 octobre 2017 a eu lieu le Rendez-vous MADA (Municipalité amie des aînés). Cette rencontre était un moment privilégié pour échanger sur les activités et initiatives MADA qui visent à adapter les milieux de vie aux réalités des aînés afin de leur permettre de vieillir tout en restant actifs dans leur communauté. Le compte rendu de consultation et le bilan du plan d'action 2014-2017 sont maintenant disponibles.

  • Qu'est-ce qu'une MADA ?

    il y a 10 mois

    Rappelons que depuis février 2013, la Ville de Laval a obtenu la reconnaissance MADA (Municipalité amie des aînés). Depuis, elle s’investit dans la mise en œuvre de son plan d’action MADA avec la complicité d’un comité de partenaires.

    L’initiative « Ville amie des aînés » (VADA) a été lancée il y a quelques années sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé, dans 33 grandes villes réparties dans 22 pays à travers le monde. Elle a pour but d’inciter les villes à mieux s’adapter aux besoins des aînés de façon à relever le défi qu’imposeront les changements liés au vieillissement...

    Rappelons que depuis février 2013, la Ville de Laval a obtenu la reconnaissance MADA (Municipalité amie des aînés). Depuis, elle s’investit dans la mise en œuvre de son plan d’action MADA avec la complicité d’un comité de partenaires.

    L’initiative « Ville amie des aînés » (VADA) a été lancée il y a quelques années sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé, dans 33 grandes villes réparties dans 22 pays à travers le monde. Elle a pour but d’inciter les villes à mieux s’adapter aux besoins des aînés de façon à relever le défi qu’imposeront les changements liés au vieillissement actif.

    Au Québec, sept projets-pilotes ont été mis en place en 2007. La démarche VADA est devenue la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) lorsque le ministère de la Famille et des Aînés à instaurer un programme de soutien visant à permettre aux municipalités régionales de comté (MRC) et aux municipalités de toutes tailles d’y prendre part.


    Une municipalité amie des aînés :

    - Met un frein à l’âgisme;

    - Sait adapter ses politiques, services et structures pour soutenir les aînés;

    - Agit de façon globale et intégrée;

    - Favorise la participation des aînés;

    - S’appuie sur la concertation et la mobilisation de toute la communauté.


    Le plan d’action est divisé en huit grands axes répartis en deux catégories :

    • L’environnement bâti : comprend les espaces extérieurs et les bâtiments, le transport et l’habitat.
    • L’environnement social: inclut le soutien communautaire et les services de santé, la communication et l’information, l’engagement social et citoyen, le respect et l’inclusion sociale ainsi que la participation sociale.

    Pour consulter le plan d’action MADA ainsi que les bilans de réalisation annuels, cliquez ici.

  • Saviez-vous que...?

    il y a 10 mois

    • En 2016, les personnes de 65 et plus représentaient 17 % de la population, soit 72 930 Lavallois.

    • À Laval, le nombre d’aînés va augmenter de plus de 78 % d’ici 20 ans, soit une progression plus rapide que celle du Québec.

    • Parmi les personnes de 65 à 74 ans, 1 sur 10 continue de travailler.

    • 15,4 % des Lavallois âgés de 65 ans et plus vivent dans un ménage à faible revenu.

    • Le revenu médian des aînés a augmenté depuis 2005, mais il est encore faible à 21 533 $.

    • Plus de la moitié...

    • En 2016, les personnes de 65 et plus représentaient 17 % de la population, soit 72 930 Lavallois.

    • À Laval, le nombre d’aînés va augmenter de plus de 78 % d’ici 20 ans, soit une progression plus rapide que celle du Québec.

    • Parmi les personnes de 65 à 74 ans, 1 sur 10 continue de travailler.

    • 15,4 % des Lavallois âgés de 65 ans et plus vivent dans un ménage à faible revenu.

    • Le revenu médian des aînés a augmenté depuis 2005, mais il est encore faible à 21 533 $.

    • Plus de la moitié des personnes de 65 ans et plus qui sont locataires consacrent au-delà de 30 % de leurs revenus bruts au logement.

    Sources :